Retour accueil.

Généralités historiques


« Le village entier résonnait du bruit fait par les outils des Carriers ».

Le hameau de Saint-Fortunat, le plus important de Saint-Didier, est indissociable du travail de la pierre. Au fil des siècles les carriers ont façonné ce hameau à l’identité bien marquée et au cachet exceptionnel.
On peut situer les premières exploitations de la pierre de Saint-Fortunat à l’époque romaine.
L’arrivée des Italiens à la Renaissance, liée à l’essor de la ville de Lyon favorise l’ouverture de nombreuses carrières, surtout sur la partie ouest de Saint-Fortunat. C’est là que l’érosion (falaise) nord-sud fait émerger le rocher et facilite son exploitation. La majorité du centre historique date de cette période. La chapelle date du 14e siècle.
Depuis 1800 jusqu’à 1890 la forte demande « lyonnaise » a amplifié une importante activité dans nos carrières notamment à l’ouest. 1 000 000 m³, soit de quoi faire un mur de 2 x 1 m jusqu’à Paris, c’est le volume estimé de pierres extraites sur le site de Saint-Fortunat. On dénombre une trentaine de carrières sur 1,2 km.
Jusqu’à 1930 les carriers de Saint-Fortunat ont œuvré sur le plus grand site d’exploitation de pierre grise à gryphées du Mont d’Or.
Hélas, à partir de 1880, la concurrence des pierres de construction du Bugey (Villebois,…) et des granits des Monts du lyonnais, les transports par le chemin de fer obligent une fermeture progressive de toutes les carrières.

Le territoire de Saint-Didier fut amputé de celui de Champagne-au-Mont-d'Or, érigé en commune en 1900. Patrie du père Buy, carrier et sculpteur; de Laurent Bonnevay, garde des Sceaux et président du Conseil Général du Rhône.
« Sanctus Desiderius », possession de l'église de Lyon mentionnée au 10e.
L'aqueduc des Monts d'Or traversait son territoire.
Le château de Fromente fut la propriété de la famille de Sève au 16e, qui lui a donné son aspect actuel.

Historique de Saint-Fortunat.

Promenade à Saint-Fortunat.

Géologie à Saint-Fortunat.

Cliquez sur l'image pour télécharger le dossier.